En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour assurer le bon fonctionnement de nos services.
En savoir plus

Etablissement

ACCUEIL

Par Administrateur louis-gruner, publié le vendredi 20 février 2009 00:00 - Mis à jour le lundi 9 novembre 2020 15:01

             

 

 

 

 

 

 

 

 

Le collège Louis Grüner est le seul établissement du second dégré, situé sur la commune de Roche la Molière qui compte 10 000 habitants. Le tissu associatif de la ville est dense et le collège occupe une place prépondérante dans la vie de la commune.

Les relations avec les collectivités territoriales, mairie et département, sont suivies et solides. Le collège entretient avec la municipalité des partenariats à visées éducative et/ou sportive.

Personnels et élèves bénéficient d’un cadre de vie agréable.  Ouvert en 1970, le collège se compose de trois bâtiments distincts et dispersés sur un espace de 20 000m². Le Conseil départemental a permis de réaliser une importante restructuration qui s’est achevée en 2008, à l’exception d’un bâtiment qui reste excentré et ancien, ainsi que du réfectoire, qui demeure vétuste et peu fonctionnel. Les espaces extérieurs sont verdoyants et très spacieux : deux cours de récréation reliées entre elles par de longs cheminements qui devraient contribuer à un bon climat scolaire.

Le collège Louis Grüner fait partie du bassin de formation Loire Sud, et n’est pas dans la zone à risques d’échec scolaire, pourtant si proche (St Etienne).

Le recrutement à l’entrée en 6ème se fait sur cinq écoles primaires publiques et une école privée dont 95% de l’effectif s’inscrit au collège Louis Grüner (le collège privé St Firmin de rattachement étant situé dans la commune voisine de Firminy).

Les effectifs sont en constante augmentation :

620 élèves en 2016-2017, 634 en 2017-2018, dont 7 élèves inscrits en ULIS (dispositif ouvert à la rentrée 2018). Nous avions 646 élèves en juin 2019, dont 13 élèves en ULIS.

Le collège compte 668 élèves à ce jour, dont 13 ULIS, avec une structure cylindrique de 6 classes par niveau.  Les effectifs sont élevés, de 27 à 30 élèves/classe. Le corps enseignant est très stable.

 

L’offre linguistique est diversifiée : anglais avec une option euro en 4ème, italien, espagnol et allemand. L’étude du latin est proposée aux élèves dans le cadre d’un enseignement de complément.

L’établissement accueille une population majoritairement favorisée (cadres supérieurs et moyens, artisans et commerçants représentent plus de 60 % de la population). Le taux de boursiers est passé de 19 à 14% en quatre ans.

Les parents d’élèves, réunis en association loi 1905, sont très présents et manifestent un réel intérêt à la vie du collège.

 

Dispositif « devoirs faits »

30 % des élèves en moyenne bénéficient du dispositif chaque année.

Une vingtaine d’adultes (professeurs, AED, AESH) interviennent auprès des élèves, de 15h30 à 17h30, tous les jours de la semaine.

Les élèves sont répartis sur 4 lieux proches : la salle d’étude, le CDI, la salle informatique et une plus petite salle. Ces 4 salles disposent d’îlots et d’ordinateurs. Les élèves ont la possibilité d’accéder à l’ENT et ainsi de consulter le travail à faire. Les professeurs passent dans les groupes et s’assurent de la mise au travail des élèves. Les enseignants veillent à ce que les élèves travaillent dans le calme et apportent d’abord une aide dans la compréhension des consignes. Ils se rendent ensuite disponibles pour aider les élèves dans l’apprentissage des leçons en les interrogeant. Les enseignants proposent également des exercices pour la préparation des évaluations. Des manuels scolaires, dictionnaires et cahiers qu’utilisent les élèves sont à leur disposition. La salle d’étude est davantage identifiée comme salle de travail par les élèves.

 

Le dispositif ULIS

Treize élèves ont été accueillis. Une AESH travaille en étroite collaboration avec la coordonnatrice, titulaire du CAPPEI. Des bases solides sont maintenant bien ancrées ne pouvant que favoriser l’inclusion et la réussite de ces élèves.

 

Parcours artistique et culturel

Le projet Prix Kamari a obtenu un financement DAAC en juin 2019. Philippe Zarch, acteur et metteur en scène est venu au collège pour travailler avec une classe de sixième. Les élèves ont lu et joué les différentes pièces de théâtre proposées. Le référent culture a suivi deux séances de ce travail, dont la restitution n’a pu se faire, en raison du confinement (A noter qu’il s’agissait de l’un des axes de la liaison école /collège).

Deux classes de 4ème ont participé avec leur enseignante de lettre, au concours « Lire à voix haute » organisé par l’émission de France Télévision « La grande librairie ».

Le professeur référent-culture a suivi l’actualité culturelle du collège au quotidien (sorties dans les musées, chorale, classe orchestre…) et en rend compte sur le site de l’établissement (cybercollège42).

Après le confinement, la professeure documentaliste, a pris la décision de reconduire son projet « Lire en délire » qui n’avait pu être effectif cette année en raison des mesures sanitaires. Des contacts ont été pris avec des auteurs de bandes dessinées du territoire afin de préciser les contours à venir de ce projet.

Le Conseil de Vie Collégienne et éco-délégués

Après les élections et la constitution d’un nouveau bureau et sa mise en place, les différentes commissions de travail se mettent en place, avec la participation active cette année d'un parent d'élève déléguée. Après la mise en place d’un composteur à proximité du potager (réalisé avec des palettes de bois), son alimentation avec les épluchures fruits et légumes provenant du restaurant scolaire, les idées émergent pour permettre à nos élèves de s’engager pleinement dans la transition écologique et permettre au collège d’obtenir le label E3D, tout en participant au dispositif ECO college.  

 

Les cadets de la défense : l’établissement participe à ce dispositif initié dans l’Académie de Lyon depuis 2018. Piloté par le trinôme académique, dans le cadre interministériel « égalité des chances », les objectifs visés pour ces jeunes filles et garçons de 3ème, provenant de trois établissements (Les Champs, J. Dasté et Louis Grüner) sont le vivre ensemble, l’éducation à la citoyenneté, la connaissance de soi et de l’autre, l’esprit d’équipe et la découverte du monde de la défense. La promotion 2019-2020 a vécu une année tronquée par l’épidémie de covid-19. Le camp prévu en Juin n’a pu avoir lieu, ni la cérémonie du 8 mai, ni nombre d’activités planifiées au deuxième semestre de l’année. Bien ancrée au collège, nous avons néanmoins recueilli 12 nouvelles candidatures pour cette nouvelle année.  Les activités devraient débuter en Janvier 2020.

 

Particulièrement attentif à l’éducation au développement durable, nous allons cette année répondre à la transition écologique au sein du collège, à partir des pratiques et innovations déjà en place (potager agro écologique, récupération du papier, lutte contre le gaspillage alimentaire…), avec le concours et la valorisation des éco-délégués et en orientant les projets de nos élus au CVC vers des actions éco responsables.

 

Depuis l’année dernière, le collège expérimente une organisation de l’année en semestres qui a pour finalité de permettre à chaque professeur et à toutes les équipes disciplinaires d’appréhender l’année dans sa globalité pédagogique et éducative en vue d’une progression continue des classes et des élèves. Cette architecture diminuant ainsi le rôle de la note ou de l’évaluation par compétences en accroissant la fréquence des évaluations, devrait permettre ainsi aux élèves d’être suivis au plus près dans leur progression et de construire leurs apprentissages.

 

LA PRINCIPALE

  1. RADOSTA